Journée d’information syndicale du 12 mars

Localement :

De plus en plus fréquemment,  des collègues subissent des actes de violence.

La CGT Mazurelle réaffirme que c’est à l’équipe soignante référente d’apporter réassurance et sécurité au patient. Nous devons donc disposer des moyens humains mais aussi des organisations qui assurent cette indispensable sérénité. Cependant (et par défaut), nous soutenons le projet d’une équipe soignante transversale d’appui, de soutien avec des moyens nouveaux.   Nous refusons d’attendre un drame pour agir ! Il y a urgence !

Notre sécurité n’a pas de prix !

Les contractuel.le.s sont fragilisé.e.s par leur position précaire. La CGT refuse la pérennisation annoncée de la contractualisation.

Seul le statut de fonctionnaire permet d’assurer aux soignant.e.s l’indépendance, l’objectivité et la sérénité nécessaire pour rester complètement au service du public.

La CGT Mazurelle organise un temps d’échanges et d’information sur les droits des contractuel.le.s :

Le 12 MARS 2018 de 14h00 à 16h00

Salle 3 – Ancien ISFI du CHS

Si vous souhaitez y participer, pour les agents en service, un accord verbal de votre cadre suffit pour assister à cette réunion sur le temps d’information syndicale.

Nationalement :

Les annonces récentes du gouvernement sont de nature extrêmement inquiétante :

  • pour la fonction publique : pérennisation des contractuel.le.s dans la précarité, rémunération au mérite, contrat à la mission….
  • Pour la psychiatrie, d’après la ministre de la Santé, il n’y a pas de problème de moyens ….. il s’agit de problèmes d’organisation, de motivation et d’évaluation de la qualité des soins….

Depuis des décennies, c’est  la même rengaine !!!

Malgré les fermetures de lits et de services, les pertes de postes, les agressions, la souffrance des agents, dénoncés depuis toujours par la CGT,  le discours reste inchangé !!!

Le 22 Mars 2018, l’intersyndicale CGT, FO, FSU, Solidaires, CFTC, CGC et FAFP, appelle à une Journée de grève et de manifestation pour dire NON aux politiques libérales et d’austérité qui organisent la casse de notre service public.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *