Gréve de la Fonction publique – le 22 mars-

Vous avez massivement répondu à l’appel de l’intersyndicale :

CGT-FO-FSU-Solidaires-CFE/CGC et CFTC.

Au Centre Hospitalier Mazurelle, le taux de mobilisation est de 40,58% ; il est à la mesure du bouleversement qui nous est annoncé.

Après le statut de la SNCF, il n’y a aucun doute que c’est celui des fonctionnaires qui est dans le viseur. Mr MACRON qui a d’ailleurs récemment annoncé que ce dernier était « indéfendable »…. Tout est dit !!!!

Pour rappel, les mesures gouvernementales annoncées le 1er février dernier :

– plan de départ volontaire pour accompagner les abandons de missions et les nouvelles suppressions d’emplois envisagées,

– recours accru aux contractuels, développement du travail à la mission, de la précarité,

– l’extension du salaire au mérite et donc de la rémunération accessoire et discriminante,

– la diminution des instances de représentation du personnel.

Il nous faut continuer à dénoncer la dégradation de nos conditions de travail et la souffrance qu’elle génère bien souvent.

Par exemple : La CGT alerte depuis longtemps sur le danger d’une mobilité à l’intérieur d’un G.H.T. (groupement hospitalier de territoire)… nos craintes se confirment ; les exemples se multiplient autour de nous !!!

Nos conditions de rémunération sont elles aussi à l’origine de ce mécontentement :

  • perte de 25% de pouvoir d’achat sur le point d’indice depuis 20 ans,
  • perte des primes aide-soignante, de la prime Veil,
  • Suppression des bonifications….

Autant de motifs pour continuer la mobilisation avec une nouvelle journée d’action,

 le 19 avril prochain

Elle portera sur : Le pouvoir d’achat; L’emploi ; Les droits collectifs  et Les services publics

Vous pouvez compter sur la CGT pour entendre et porter vos revendications

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *